Le RGPD dans les structures sociales

Le Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD) sera applicable le 25 mai 2018 dans tous les pays de l’UE.

Il concerne toute organisation traitant des données de citoyens européens, y compris bien sûr les structures sociales, publiques ou associatives !

En effet, pour accompagner les jeunes et adultes dans leur parcours d’insertion, ces structures recueillent et traitent de nombreuses données à caractère personnelle : nom, adresse, identifiants, informations sur les revenus, la santé, l’historique d’emploi et de formation…

Les principes du RGPD :

  • Renforcer les droits des personnes et en particulier des personnes mineures (consentement renforcé et transparence, portabilité, droit à l’oubli…) ;
  • Et responsabiliser les acteurs traitant des données (sécurité du stockage, de la diffusion…).

Les questions posées seront donc à la fois techniques, juridiques, éthiques et organisationnelles.

Pour en savoir plus : Rendez-vous sur le site la CNIL, l’autorité française en charge de sa mise en œuvre. Ou contactez-nous !

PS. Félicitations à Michaël qui vient de terminer avec succès la formation CNAM « Protection des données personnelles : le nouveau droit  » ! 🙂

alertefr.pngPPS. Ces derniers mois, la CNIL a lancé une Alerte Vigilance et publiquement dénoncé les agissements de sociétés promettant de manière peu scrupuleuse une mise en conformité « clé en main » au RGPD. Leur technique : insister sur les sanctions financières encourues, vous mettre la pression et se présenter comme « labellisées » par la CNIL. En cas de doute, contactez la CNIL au 01 53 73 22 22.

Share