Qu’est-ce qu’un mooc ?

Mooc est un acronyme qui signifie Massive Open Online Course. Il est aussi appelé CLOM : Cours en Ligne Ouvert aux Masses.

Concrètement, il s’agit d’une formation ouverte et à distance dispensée via Internet.

A la différence des formations en e-learning « classique », les moocs sont ouverts à tous et s’appuient sur des outils et approches pédagogiques collaboratives (évaluations entre pairs, wikis, réseaux sociaux…).

Une version web 2.0 en quelques sortes !


A qui s’adressent les moocs ?

Tout le monde ! Qu’on soit salarié, étudiant, retraité, en recherche d’emploi, habitant de la belle ville de Bergues, Tokyo ou Toronto… On peut s’inscrire à un Mooc pour de nombreuses raisons : pour choisir et/ ou confirmer une nouvelle orientation, réaliser un projet (seul ou en équipe), pour le plaisir d’apprendre et de partager ses centres d’intérêt…

Pas de vérification des prérequis (niveau d’étude, maîtrise de la langue, expérience professionnelle…). Pas d’engagement non plus sur la motivation et le temps à consacrer. Pas d’obligation de participer aux évaluations (quizz, travaux de groupe…). Il suffit juste d’avoir une adresse e-mail.

Bref. Vous êtes libres ! Alors bien sûr, si vous vous inscrivez à un mooc en pâtisserie mais que vous êtes allergique à la farine, c’est à vos risques et périls. 😉


Que peut-on apprendre ?

De nombreuses plateformes proposent des Moocs et les contenus sont très variés !

funPar exemple, la plateforme France Université Numérique (FUN) a été créée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et fédére les Moocs des universités et écoles françaises.

Plus de 300 sessions de MOOC ont déjà été proposés avec environ 700 000 inscrits sur la plateforme. Au programme : Droit, Économie, Éducation, Entrepreneuriat, Environnement, Informatique, Langues, Management… A découvrir sur fun-mooc.fr.

ocrOpenClassrooms est une plateforme plus orientée informatique et numérique. A l’origine : le Site du Zéro créé en 1999 par deux mômes curieux et férus de pédagogie et de technologie. Ils ont bien grandis !
La plateforme propose aujourd’hui des formations diplômantes et, avec près de 3 millions d’utilisateurs par mois, plus de 1000 cours en ligne. A découvrir sur openclassrooms.com.

mooc-afpaDernier exemple enfin, l’AFPA a lancé les premiers moocs consacrés à la cuisine et… la pâtisserie ! À vous les bons petits plats, biscuits et choux à la crème. 50 000 personnes de 148 pays se sont inscrites à la première saison du Mooc Cuisine de l’Afpa. 84% n’avaient jamais suivi de formation cuisine…

Les moocs se prolongent sur un groupe Facebook, une chaîne Youtube, des forums de discussion et événements en régions… A découvrir sur mooc.afpa.fr.


Combien ça coûte ?

Sans blague ?Généralement les inscriptions sont gratuites, mais quel est leur modèle économique ? Les créateurs de Moocs ont plusieurs solutions pour financer les formateurs, enseignants, créateurs de contenus, informaticiens, community managers…

Certains sont financés par des aides publiques, subventions ou fondations. C’est le cas par exemple de France Université Numérique (voir ci-dessus).
D’autres proposent un accès gratuit aux contenus mais un abonnement payant pour l’accompagnement et l’accès aux certifications. C’est le cas par exemple d’OpenClassrooms (sauf pour les personnes inscrites à Pôle Emploi qui bénéficient d’un accès « Premium solo » automatiquement pris en charge).
D’autres enfin sont payants ou financés par des entreprises qui recrutent. Dans tous les cas, vérifiez les conditions avant de vous inscrire !


Comment être informé des prochaines dates ?

Abonnez-vous aux comptes Facebook ou Twitter des différentes plateformes. Ou rendez-vous sur le site mooc-francophone.com. Vous y trouverez un agenda qui référence les moocs de nombreuses plateformes.
Enjoy ! 🙂

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *